Édito

À toutes voix

VOX : la lecture sous toutes ses formes, à toutes voix. Cette expression s’entend aisément. Mais le “à toutes voix” semble mériter quelques précisions.

Cette locution est métaphorique, comme l’entremêlement des voix de lecteurs, comme un chant du monde et d’humanité. Mais cette locution est tout autant précise, non divisible : tout texte mérite la voix de chaque lecteur, à la mélopée singulière. Ainsi va VOX, chant sensible de chaque voix et chant d’un tout, brin et brassée d’humain…

Reste à définir l’expression “sous toutes ses formes”. Bien sûr, il est question de lire des livres, du texte, ou plutôt une multitude de textes. Mais tout autant de lire des images, tant celles des photos, celles animées du cinéma, celles qui ne vivent que dans le rapport au texte. Des mots, des images des musiques qui nous permettent de lire le monde, de l’enchanter peut-être, ou de rêver cet enchantement.

En cette période électorale, VOXEZ pour VOX, cela sera un vent salutaire, une parenthèse, une source, un grand espace ou l’espace intime de l’enfance… Voire, tout simplement un plaisir.

Jean-Marie Ozanne
7 avril 2017
[crédit photo ©Benloy]