ancre

FESTIVAL DU LIVRE AUDIO ET DE LA LECTURE À VOIX HAUTE

VOX

FESTIVAL DU LIVRE AUDIO ET DE LA LECTURE À VOIX HAUTE

La voix, c’est l’Orient du texte, son origine, son génie. A.F.

Depuis 1973, les éditions des femmes-Antoinette Fouque publient des textes écrits par des femmes, ou sur les femmes, dans tous les domaines. Sa collection de livres audio « La Bibliothèque des voix », créée en 1980 par Antoinette Fouque, fondatrice de la maison, met en voix des textes classiques, lus par des interprètes de renom, ainsi que des textes contemporains lus par leur auteur ou autrice. Collection pionnière, « La Bibliothèque des voix » a fêté en 2020 son quarantième anniversaire.

https://www.desfemmes.fr/livres-audiodvd/la-bibliotheque-des-voix/

PARTICIPATION

⟶ Sam. 6

15h

Catherine Ringer lit un extrait de La Fortuna de Françoise Gallo

Intervenants : Catherine Ringer et Francesca Isidori

Lecture suivie d’un échange avec Francesca Isidori, directrice de la collection "La Bibliothèque des voix". L’orpheline Giuseppa est surnommée « La Fortuna » pour la main généreuse qui a payé son éducation dans un couvent de Sicile. Elle mène toutefois une existence âpre au milieu de religieuses au cœur sec. Sa soif du monde et de liberté lui donne à l’âge adulte la force d’emmener mari et fils loin de la tyrannie de sa belle-famille, et loin de la terre natale.

⟶ Sam. 6

20h30
Théâtre Berthelot

Lio accompagnée à l’accordéon par Patrick Brugalières : De Clarice Lispector à Dorival Caymmi, un voyage en mots et en musique dans les lettres brésiliennes

Les lettres brésiliennes résonneront toute la soirée au Théâtre Berthelot. La chanteuse Lio et l’accordéoniste Patrick Brugalières, mettront en voix et en musique Clarice Lispector dont l’écriture singulière et polyphonique questionne l’étrangeté du monde cachée sous l’apparente banalité des choses. Elle reprendra également en chanson l’oeuvre du poète Caymmi, l’un des plus important de la musique populaire brésilienne.

L’œuvre de Clarice Lispector est traduite et publiée aux éditions des Femmes – Antoinette Fouque

Vous pourrez retrouver prochainement sur le site la captation de cette lecture musicale.

Gratuit sur réservation auprès du Théâtre Berthelot
et à cette adresse : resa.berthelot@montreuil.fr

⟶ Dim. 7

14h30

Sarah Biasini lit un extrait de son texte : La beauté du ciel

intervenants : Sarah Biasini et Francesca Isidori

Lecture suivie d’un échange avec Francesca Isidori, directrice de la collection "La Bibliothèque des voix". Une femme devient mère pour la première fois. Sa propre mère n’est pas là pour l’aider à accueillir sa fille nouvelle-née. Elle l’a perdue à l’âge de quatre ans. Cette béance n’a d’égale que l’omniprésence de son souvenir. La jeune femme cherche partout sa mère, pour en devenir une, mais ne la retrouve nulle part dans l’image d’une des plus grandes étoiles du cinéma toujours présente dans les cœurs et sur les écrans : l’inoubliable Romy Schneider.


⟶ La beauté du ciel

Autrice / narratrice : Sarah Biasini

Une femme devient mère pour la première fois. Sa propre mère n’est pas là pour l’aider à accueillir sa fille nouvelle-née. Elle l’a perdue à l’âge de quatre ans. La jeune femme cherche partout sa mère, pour en devenir une, mais ne la retrouve nulle part dans le souvenir d’une des plus grandes étoiles du cinéma : l’inoubliable Romy Schneider.

⟶ La Fortuna

Autrice : Françoise Gallo
Narratrice : Catherine Ringer

L’orpheline Giuseppa est surnommée « La Fortuna » pour la main généreuse qui a payé son éducation dans un couvent de Sicile. Elle mène toutefois une existence âpre au milieu de religieuses au cœur sec. Sa soif du monde et de liberté lui donnera plus tard la force d’emmener mari et fils loin de la tyrannie de sa belle-famille et de sa terre natale.

⟶ Just Kids

Autrice : Patti Smith
Narratrice : Isabelle Huppert

Patti Smith et Robert Mapplethorpe se rencontrent à la fin des années 1960 à New York. Just Kids retrace leurs débuts d’enfants terribles jusqu’à ce que la chanteuse voie décoller sa carrière. Épopée mythique, ce roman d’initiation bohème s’ouvre et s’achève avec la mort du photographe avec la promesse de raconter leur histoire d’amour et d’amitié.

⟶ Brèves de solitude

Autrice / Narratrice : Sylvie Germain

Ils ne se connaissent pas, se regardent en chiens de faïence dans le square parisien où ils se croisent. D’une oreille, ils entendent l’arrivée d’un fléau au nom baroque. Ils ne s’en préoccupent guère, si ce n’est lorsqu’ils plongent leurs pensées dans les yeux fiévreux d’un vagabond. Bientôt les voici confinés, à regretter la présence des autres.

⟶ Emportée

Autrice : Paule du Bouchet
narratrice : Isabelle Carré

Tina Jolas, compagne de René Char pendant plus de 30 ans, fut pour sa fille une figure de grâce et de disparition. Paule du Bouchet en retrace le parcours de vie et rend sensibles à la fois son désespoir d’enfant, la splendeur de cette mère « emportée » ailleurs et leur amour indéfectible. Isabelle Carré redonne une voix à cette lignée de femmes.

⟶ Félicité

Autrice : Katherine Mansfield
Narratrice : Anne Consigny

Contes du quotidien, les 14 histoires de ce recueil conjuguent échappées oniriques, reviviscences de Nouvelle-Zélande, émotions brutes et découverte de la mort et de ses avatars. Le ressenti l’emporte sur l’action et se révèlent d’inquiétants rapports de force. Katherine Mansfield est reconnue comme l’une des plus grandes virtuoses de la nouvelle.

⟶ Des mots pour agir contre les violences faites aux femmes

Autrices : Eve Ensler & Mollie Doyle (dir.)
Narratrice : Guila Clara Kessous (feat. Francis Huster)

Eve Ensler et Mollie Doyle ont rassemblé ces textes engagés pour servir de base à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Les bénéfices de la vente de ce livre audio sont reversés à La Cité de la Joie, le refuge pour les victimes de viols de guerre en RDC fondé par Eve Ensler et le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix.

⟶ Moderato cantabile

Autrice : Marguerite Duras
Narratrice : Fanny Ardant

Un enfant forcé d’apprendre le piano ne retient pas le sens de « moderato cantabile » dans la sonatine de Diabelli. Venu du rez-de-chaussée, un cri déchire la leçon. Un homme a assassiné une femme d’une balle en plein cœur. Anne Desbaresdes, la mère de l’enfant, revient au café où le crime a eu lieu pour chercher à comprendre, ou à se perdre.